Chauffage

Notre consommation d’énergie

En hiver, il est difficile de faire l’impasse sur le chauffage et la facture nous semble souvent trop élevée.

> Baisser de 1° la température, c’est gagner près de 7% d’économies de chauffage en plus. La température conseillée est de 19° dans les pièces à vivre en journée et 16° la nuit.
> Un bon entretien du circuit de chauffage, c’est jusqu’à 12% d’économies de chauffage. C’est aussi une installation qui dure plus longtemps et c’est obligatoire tous les ans.
> L’installation d’un système de programmation et de régulation permet d’économiser de 10 à 25% de la facture énergétique.

Chaudière basse température ou condensation ?

Trois critères essentiels sont à considérer pour choisir votre chaudière à combustion : son énergie, son usage (avec ou sans production d’eau chaude sanitaire) et son rendement.

• Les chaudières à basse température

 

La chaudière à basse température est alimentée en gaz (naturel ou propane) ou en fioul. Elle fonctionne comme une chaudière standard mais chauffe l’eau du circuit à 50° au lieu de 90° dans le cas d’une chaudière classique. De ce fait, elle consomme moins d’énergie et permet de réaliser des gains de consommation de 12 à 15 %. Son rendement est élevé (environ 90%) car elle produit presque autant d’énergie qu’elle en consomme, ce qui permet de réduire votre facture de chauffage. Dans l’idéal, elle alimente un plancher chauffant basse température ou des radiateurs basse température.

• Les chaudières à condensation

La chaudière à condensation est alimentée en gaz (naturel ou propane) ou en fioul. La vapeur d’eau présente dans les gaz de combustion est récupérée et non évacuée par les conduits de fumée (la température des fumées passe de 200° à 50°). Autrement dit, plutôt que de rejeter des fumées chaudes à l’extérieur de la maison, la chaudière gaz à condensation refroidit les fumées avant de les rejeter. La vapeur d’eau dégagée sert à chauffer de l’eau. Cette eau chaude va circuler dans les radiateurs pour chauffer la maison. Cela évite à la chaudière de faire ce travail de réchauffement. Elle permet de réaliser des gains de consommation de 15 à 20% par rapport à une chaudière standard.

La chaudière à condensation peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude “sanitaire”, c’est-à-dire de l’eau chaude destinée à la salle de bains et la cuisine. Dans ce cas, il peut être utile d’installer un ballon d’eau chaude à proximité de la chaudière à condensation, pour stocker l’eau chaude. Dans l’idéal, elle alimente un plancher chauffant basse température ou des radiateurs basse température.

Ce que propose mauger-HARDYTHERMIE

> Entretenir votre chaudière gaz ou fioul : Hardythermie a obtenu la qualification Maintenance GAZ pour l’entretien de votre chaudière gaz.
> Equiper les radiateurs hydrauliques de robinets thermostatiques qui permettra le maintien de la température choisie en fonction également des apports gratuits de chaleur.
> Installer un thermostat programmable connecté à la chaudière qui pilotera la température des radiateurs. Il adapte la température de votre logement selon vos consignes. Les économies de chauffage peuvent atteindre jusqu’à 25% de votre facture de chauffage. Il se pose dans la pièce à vivre.
> Installer une sonde extérieure pour régler automatiquement la température de l’eau sortant de la chaudière en fonction de la température extérieure. Si la sonde est placée dans un endroit qui ne peut être relié à la chaudière, il est possible d’opter pour une solution par ondes radio.